samedi 16 mai 2020

Vous zave trop chaud ou vous zave trop froid ? ;-)

Hello,

Oui je reprends cette réplique géniale tirée de "La septième Compagnie" - second volet (je crois).

(Celle avec le gag de l'allumette qui s'allume (...) avant que le chef de la 7ème Compagnie ne la gratte sur le paquet, haha "Je m"évade, je m'évade!". Rappelez-vous.)

Revenons à la peinture : j'ai terminé une nouvelle toile dont je ne sais si elle est bien, moche, ratée, une autre version plutôt intéressante etc. (bref : je zave trop chaud ou trop froid - sais pas)

Pas évident (apport/perte/version b) à reconnaître lorsque l'on fait quelques petits changements ...

Je vous rassure : je n'en sais toujours foutre rien. Par contre, il y a une forme parmi les quatre que j'ai volontairement laissée blanche, immaculée. Et c'est celle-là qui à mon avis est un "plus". On dirait une empreinte fantôme, laissant pas mal de place à l'imagination mais aussi à la réflexion. Bon, je prends cela !

Ce que je vous explique ici, c'est que parfois, sortir de sa zone de confort, même si le résultat ne semble pas être à la hauteur, peut néanmoins présenter ici ou là dans un coin une idée brillante/nouvelle, un pont vers l'essentielle évolution qui fait l'Artiste.

En ce qui me concerne perso, je verrai commet y réagiront les galeristes pour pouvoir jauger (ou pas car le coeur parfois suffit hein) de la pertinence de ma petite errance  ;-)

Lenny
https://www.lennylennertz.online/

dimanche 10 mai 2020

Envie de vous écrire ;-)

Salut salut,

Je prends la souris pour vous partager ce drôle de sentiment mitigé qui m'habite ajd en ce jour gris et pluvieux. Moyennement envie de peindre (ça viendra peut-être) et donc j'en profite de lire un livre numérique US commandé sur le géant américain que vous connaissez.

Mon truc du jour : sur ce site on trouve (pour ceux parlant anglais) franchement du bon matos en matière de livres pour artistes. Pour ça ils sont forts les gars ! Je vous invite à y jeter un oeil à l'occasion.

Oui oui, je tiens aussi à vous dire que je chipote à pas mal de trucs et je constate que sur mon blog manquent des photos illustrant mes propos. Ce sera chose faite ... plus tard. J'entretiens ma procrastination avec délectation - je plaaaaiiiisante !

Mon blog est, outre le moyen de m'exprimer, une aide (je le souhaite, du moins) pour vous. Je vous évite ici les sempiternelles phrases creuses et vides de sens avec baratin à deux balles qui n'aide personne - genre "pensez à bien emballer vos toiles pour le transport". Haha, sans blague !

Jusqu'ici (ça peut changer hein), je n'ai pas trop senti cet élan de générosité dont on nous bassine à gogo. Non, je me modèle tout seul, je me sculpte tout seul, je me plante et réussis aussi tout seul. Ça commence à me gonfler car rien de tel que l'émulation, la solidarité, les échanges hein !! Vive ce foutu coronavirus qui pourrait peut-être rebattre les cartes vers une nouvelle définition de l'Humain (...)

Hé, je vois que du monde passe sur mon blog mais où sont vos petites bafouilles et commentaires, les gars & garces ? Ce serait un chouette pas, non ?! Yapluka. Merci d'avance.


Lenny
https://www.lennylennertz.online/

dimanche 3 mai 2020

Une toile devrait ... puer du bec ;-)

Ouaip, dans mes remarques/trouvailles/notes/intuitions/conseils je dirais qu'une toile doit puer du bec.

Si si, je m'explique : avant je pensais que mon travail se devait d'être "lisse", beau, sans tache quoi. Hum grosse erreur de ma part. Maintenant que je m'écoute plus, que je laisse mes peintures aimer, râler, crier, chuchoter, suggérer ... je les trouve bien plus vivantes.

Bon j'ai mis le temps pour le voir, ça.

Basquiat, Pollock, Schiele, Van Gogh, Ghenie, Bacon, Cecily Brown (ouaw), Cy Twombly etc. puent grave du bec selon moi et c'est ça que les amateurs inspirés et collectionneurs de haut vol désirent plus que tout.

Je pourrais résumer cela à : l'artiste doit être présent dans chaque regard porté sur son oeuvre - sinon à quoi bon hein ?! (Mieux vaut aller chez Ikéa alors.)

Attention of course à ce que ça pue "trop" du bec. Là on est proche de l'art poubelle qui a oublié d'accorder sa guitare (parce que ça fait cooool) (non nada nenni !).

Faut pas trop faire d'effort pour y arriver. Juste savoir que c'est une voie intéressante à explorer ... et se laisser porter le temps qu'il faudra - fusse-t-il que cela se chiffre en années.

Allez, vive le p'ti relent insidieux de l'artiste qui ne se cache pas  ;-) 

On est tous-toutes des Humain-e-s, hourra !

Lenny
https://www.lennylennertz.online/