lundi 27 avril 2020

Gros changement, hé !

Hello, Ouaip je suis en train de rebosser sérieusement sur mes toiles car mon style a "viré" du côté du style urbain (disons un peu street art) et ouaw j'en suis (pour une fois!) très satisfait. Ça donne vraiment bien : de loin, de près, même avec une lumière de merde.

Mon style est peut-être à la frontière entre art abstrait et style "street". Quoi qu'il en soit, mes toiles ne ressemblent à rien de connu - ce qui m'apparaît essentiel par ailleurs  ;-)

Comme vous le lisez, je suis qqun de fort exigent envers moi-même et je n'hésite pas à "jeter tout le bazar" comme on dit en Belgique lorsque je n'ai pas ce célèbre "Ouaw" que recherche tout artiste digne de ce nom (ou alors mon "ouaw" ne durait que 2 jours. Hum...)

Je vais virer d'ailleurs mes anciennes toiles sur mon Insta. Pas envie de montrer aux quatre vents (dont collectionneurs, galeries) mes errances artistiques.

Je vous avoue un truc : ok mon CV artistique sera peu fourni mais selon mes propres croyances, je ne vois pas ce que peut apporter une expo ci et là sans profondeur. Je préfère nettement mettre l'ouvrage sur le métier et rester entre mes quatre murs le temps nécessaire à peaufiner mon style ... Rien à battre de faire le coq lors d'expos où je montre de l'à peu près, du moyen, voire du médiocre.

Hé, entendons-nous : j'aime ce mot "médiocre". Il signifie plein de choses pour moi (un peu l'histoire de ma vie - enfin, juste la part visible de l'iceberg). Un médiocre est un type qui en veut, qui se jette, se bat. C'est  a-d-m-i-r-a-b-l-e  selon moi et je connais ça par cœur, croyez-moi (...)

Bref, fier le Lenny - et gros bosseur en ces temps surréalistes ! Na !

(A cette date, pas encore mis sur mon site ces toiles dont je parle dans l'article!)

A bientôt, les ami-e-s.

Lenny
https://www.lennylennertz.online/

mercredi 15 avril 2020

Prise de décision

Hello, cela fait un petit temps que je n'avais publié sur mon blog d'artiste peintre. En fait, pas de trucs se sont passés en ces moments de confinement.

J'ai terminé une nouvelle toile ... dont il est fortement question que je la refasse, ou du moins le fond qui manque d'âme.

Là je suis sur une toute nouvelle peinture qui depuis quelques jours a su déplacer quelques curseurs quant au style pictural qui est/fut le mien. Ouaip, je reviens (tjs pour le fond hein) à mes premiers amours : arrachages, griffages, travail à l'instinct.

En résumé j'ai enfin collé une paire de "ouilles" à mes tableaux et ça en jette bien mieux. Je considère perso que mes toiles vivent plus intensivement - à mille lieux de cette foutue "cheap attitude" qui m'énerve depuis déjà un certain temps.

Je vous partage ceci, fruit de ma petite expérience.

 Le deal minimum pour avoir sa voix en galeries (lieu qui selon moi suscite trop de critiques de ceux/celles qui n'ont pas le niveau - sorry mais c'est parfois/souvent aussi simple que cela) est premièrement d'avoir un univers très (TRES) perso qui s'est révélé au fil de notre parcours pictural jalonné de passions-merditudes-ratages-réussites qui tiennent deux jours (c'est souvent un fourre-tout de techniques que ci et là nous retrouvons dans notre style plus mature). A mon humble avis, c'est la partie centrale, la colonne qui sera capable (ou pas) de tenir le squelette qui formera qui nous sommes en tant qu'artiste.

Moi qui suis dans l'abstrait, croyez-moi : c'est tout sauf un long fleuve tranquille que de développer son propre style qui tient la route.

La suite au prochain post ...


Lenny
https://www.lennylennertz.online/